Nos tutelles

CNRS Université de Bordeaux Solvay

Rechercher




Accueil > Séminaires > Archives > Archives 2013

Eco-efficience, le futur : pas moins mais différemment

Jean-Christophe Gabelle, LOF

par Salmon Jean-Baptiste - publié le , mis à jour le

Véhicules propres, produits verts, éco-lessives, usines écologiques, les exemples d ??écoblanchiment fleurissent dans la publicité et entretiennent le flou sur les bonnes pratiques en terme de développement durable. Mais alors dans ce contexte, comment faire confiance et avoir un jugement impartial par rapport à un produit ou à une technologie ? Faut-il arrêter de consommer ou de se déplacer pour réduire son empreinte environnementale ? Est ce forcement plus cher de moins polluer ?
Contrairement à ce que l ??on pourrait penser, le concept de développement durable ne prône pas la décroissance, idée qui affirme que la croissance économique n ??est pas compatible avec le respect de l ??environnement, mais plutôt le contraire. Le but de l ??écoefficience, qui découle du développement durable, est de développer des produits innovants moins impactants pour l ??environnement et à des prix compétitifs (logique du gagnant/gagnant).

Le but du séminaire est de présenter une méthode permettant d ??estimer rigoureusement et quantitativement les impacts environnementaux des technologies développées chez Solvay. Cet outil peut également être utilisé pour positionner, sur un même pied d ??égalité, une nouvelle technologie par rapport au marché ou bien de pointer du doigt d ??éventuels leviers. De la même façon, il est essentiel, dès le début d ??un projet, d ??effectuer une pré-estimation des coûts du procédé afin de saisir les potentialités des innovations et focaliser nos efforts. Des outils d ??estimation économique des procédés existent et seront présentés accompagnés de quelques exemples concrets.

Ces dernières années, la notion d ??écoefficience est devenue incontournable en raison des difficultés économiques actuelles mais aussi d ??une prise de conscience du contribuable/consommateur. Ces méthodes sont applicables à toutes sortes de projets de recherche et peuvent constituer une véritable valeur ajoutée.