Partenaires

CNRS Université Bordeaux 1 Universités de Bordeaux Solvay


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Recherche > Matériaux fonctionnels > Cristallisation microfluidique

Cristallisation microfluidique

22 octobre 2009

Nous avons développé une gamme d’outils microfluidiques pour l’acquisition de données thermodynamiques et cinétiques pour la cristallisation. Ces dispositifs utilisent la microfluidique digitale (formation de gouttes) pour les solutions aqueuses et le contrôle précis de la température des gouttes pour induire la cristallisation. La petite taille de ces cristalliseurs (< 100 nL) permet d’accéder à des conditions de cristallisation intéressantes, particulièrement pour l’étude du polymorphisme et des cinétiques de nucléation. En effet, puisque la fréquence de nucléation varie avec le volume des cristalliseurs, le temps moyen de nucléation est considérablement augmenté et supérieur au temps de croissance d’un cristal, ce qui permet de générer un cristal par goutte. De plus, la fragemention des cristalliseurs en un grand nombre de gouttes permet d’isoler les impuretés dans un nombre finie de gouttes et donc d’étudier la nucléation en condition de forte sursaturation, proche des mécanismes de nucléation homogène.

JPEG - 14.6 ko

Puce microfluidique pour le criblage des conditions de cristallisation d’un composé hydro-soluble. (Photo © P. Laval/J. Leng/LOF.)