Nos tutelles

CNRS Université de Bordeaux Solvay

Rechercher




Accueil > Seminars > Archives > Archives 2008

Polymères hydrosolubles associatifs à base de polyacrylamide pour la RAH

Bruno Grassl — IPREM-EPCP (UMR 5254, Pau)

published on , updated on

De nombreuses équipes françaises et étrangères travaillent sur les polymères hydrosolubles associatifs. L’idée générale est de combiner dans une chaîne principale des groupements présentant des interactions fortes en solution aqueuse qui peuvent évoluer de façon différente en fonction de la température, de la salinité, du pH ou de l’application d’un champ électrique pour conduire à des systèmes à la fois associatifs et adaptatifs. De ce fait, un très grand nombre de combinaisons chaîne hydrophile/greffons associatifs peuvent être considéré. Nous avons donc construit un ensemble homogène de composés basé sur un seul squelette : le polyacrylamide (PAM). Ce polymère constitue la composante majoritaire, hydrophile et neutre de la chaîne macromoléculaire qui peut par hydrolyse ou copolymérisation être associée à un comonomère ionique (acrylate/sulfonate de sodium). La littérature présentant de nombreux exemples d’architectures de polymères associatifs (bloc, peigne, étoile etc.), nous avons préféré considérer l’architecture de type greffé. C’est ainsi que nous avons été amenés à jouer essentiellement sur la nature des groupements associatifs, sur leur répartition le long de la chaîne (hydrophobe, acrylylglycinamide, zwitterionique, polyéther, statistique, multibloc…) et leur méthode de synthèse. Le nombre de paramètres étant ainsi réduit, nous avons cherché à interpréter l’influence des paramètres structuraux sur les propriétés rhéologiques. La possibilité de contrôler et de moduler ces propriétés est à l’origine de nombreuses applications dans des domaines tels que la récupération assistée de l’hydrocarbure (RAH, injectivité et adsorption en milieu poreux).