Nos tutelles

CNRS Université de Bordeaux Solvay

Rechercher




Accueil > Présentation

Mot du directeur

publié le , mis à jour le

Le laboratoire du futur, LOF, a été créé en 2004 avec une ambition majeure : faire de la R&D en physicochimie autrement. L’enjeu étant de pouvoir accélérer les processus de recherche et d’appréhender sous un nouvel angle des problématiques de R&D.

Afin de pouvoir y créer un environnement propice à l’innovation et à la rupture, le laboratoire a été pensé différemment et ce, dès sa conception en :
- regroupant au sein des mêmes murs des équipes académiques et industrielles travaillant sur des programmes de recherche communs.
- explorant des nouvelles approches expérimentales comme la miniaturisation, l’analyse locale et la microfluidique pour aborder des problèmes de physicochimie en complément de méthodes plus conventionnelles.
- s’ouvrant à de nouvelles compétences et en nouant des collaborations pertinentes pour adresser des problèmes de complexité croissante avec des équipes pluridisciplinaires et focalisées sur des objectifs communs.


Le laboratoire s’est développé sur ces fondations. Il est actuellement structuré en unité de mixte de recherche (UMR) entre le CNRS, l’Université de Bordeaux et le groupe mondial de chimie Solvay. Située à Pessac, l’UMR est hébergée au sein d’un centre de recherche et d’innovation du groupe Solvay et regroupe des personnels permanents académiques et industriels, des doctorants et postdoctorants au sein d’une équipe d’une vingtaine de personnes.


Cette mixité de l’environnement de recherche est une force du laboratoire pour bâtir des programmes de recherche en adéquation avec les objectifs de chacun des partenaires de l’UMR. Nous sommes convaincus des synergies et complémentarités entre une recherche académique de haut niveau et le développement d’applications industrielles corrélées à ces recherches.


Fort de son expérience d’une dizaine d’années dans le développement et l’utilisation d’approches miniaturisées à des fins de R&D, le laboratoire s’est forgé une expertise forte et reconnue dans ce domaine. Véritable marqueur et socle de notre équipe, ce savoir-faire est mis à profit pour étudier sous un nouvel angle les systèmes de la matière molle et les processus physico-chimiques à petites échelles autour de trois thématiques :
- la rhéologie et les écoulements des fluides complexes
- la formulation et la transformation de la matière molle
- les écoulements réactifs et multiphasiques dans les procédés miniaturisés


Chacune de ces thématiques aborde à la fois des aspects fondamentaux sur des systèmes et processus modèles, afin de pouvoir décrire et modéliser leurs comportements statiques et dynamiques, et aussi des études plus appliquées sur des systèmes industriels pour développer les applications d’aujourd’hui et de demain. Cette transversalité dans la recherche est d’une grande richesse et permet d’insuffler un vrai dynamisme en ouvrant des nouveaux horizons de recherche à la fois pour les acteurs académiques et industriels du laboratoire.


La complexité croissante des projets de recherche nécessite la coopération et l’ouverture vers des équipes de recherche pertinentes et complémentaires pour mener à bien nos programmes. Bien implanté dans le campus Bordelais, le laboratoire s’appuie sur un tissu de collaborations locale, nationale et internationale pour aborder des projets à long et moyen termes. La structuration de ces partenariats, aussi bien académiques qu’industriels avec différentes équipes de Solvay, est essentielle pour pouvoir conduire des recherches d’aspect multidisciplinaire qui seront clés dans les découvertes et innovations à venir.


Lieu d’innovation et de collaboration, le laboratoire est naturellement un lieu d’attraction et de formation de scientifiques confirmés et en devenir. Le développement et l’accompagnement des jeunes chercheurs qui évolueront vers les milieux universitaire ou industriel est une des missions fondamentales du laboratoire. Nous y attachons une importance toute particulière, conscients que ces jeunes scientifiques seront les futurs moteurs de la recherche et de l’innovation.


La réussite du laboratoire est le fruit de son dynamisme, de l’implication quotidienne de l’équipe et du soutien des différents partenaires de l’UMR. Son développement reposera sur sa capacité à maintenir ses équilibres, son ouverture et son niveau d’exigence pour continuer à fédérer ses acteurs autour d’un projet commun et structurant.




Pierre Guillot – directeur de l’UMR LOF